Organiser un mariage végan

Mariage vegan

En tant que wedding planner, vous avez peut-être déjà été sollicité(e) pour organiser des mariages qui devaient tenir compte de spécificités tant alimentaires qu’éthiques. Jusqu’alors, les futurs mariés sacrifiaient, au nom de la sacro-sainte tradition, certains choix de vie dans le but de contenter le plus grand nombre de leurs convives. Mais cette époque est révolue. De plus en plus de mariés profitent de leur mariage, non seulement pour affirmer leurs convictions, mais surtout faire découvrir à leurs proches que l’on peut très bien faire cohabiter l’idée que tout un chacun se fait d’un mariage réussi, avec leurs choix éthiques et écoresponsables.

Si cela n’a pas encore été votre cas, vous pourriez, dans un avenir proche, être amené(e) à répondre, de plus en plus, à des demandes d’organisation de mariages végans.

 

Petite définition du véganisme pour savoir de quoi il en retourne exactement !

Pour les personnes véganes, on peut tous vivre sans exploiter les animaux que cela soit pour se nourrir, se vêtir, se divertir, etc. tout en limitant, aussi, son empreinte écologique.

Dans le cadre de l’organisation d’un mariage végan, vous l’aurez compris, impossible, donc, de vous cantonner uniquement au(x) repas et autres collations. Les implications de la doctrine végane vont vous amener à proposer des alternatives compatibles pour toutes les prestations qui vous seront demandées.

 

Mariage et empreinte écologique.

Mieux que quiconque, en tant que wedding planner, vous savez que l’organisation d’un mariage monopolise des ressources en matière de temps, de personnel, de matériels et donc d’argent qui ont un impact parfois non négligeable sur l’environnement. Organiser un mariage végan, c’est aussi tout mettre en œuvre pour diminuer les effets induits qu’il pourrait avoir sur l’environnement. Par exemple, vous pouvez aussi  :

  • Bannir le plastique
  • Privilégier des modes de communication n’utilisant pas le papier comme support (mais les e-mails)
  • Limiter les déplacements entre les différents lieux incontournables comme entre la mairie, l’église, la salle de banquet et les différentes solutions d’hébergement
  • Proposer des matières comme le lin ou le coton au lieu de la soie pour la robe de mariée, le verre, le bois, le fer pour les décorations
  • Opter pour des fleurs en pot plutôt que des fleurs coupées qui demandent plus d’engrais et de pesticides
  • Privilégier la location à l’achat, pour la vaisselle

 

Peut-on proposer un repas ou un buffet végan digne d’un mariage ?

Bien sûr que oui. Il existe d’ailleurs de plus en plus de traiteurs spécialisés et de restaurants qui proposent des menus non seulement délicieux et beaux, mais qui sauront aussi ravir les papilles des convives les plus réfractaires et délicats. Un exemple ? Voici une sélection de plats découverts en parcourant le web :

  • Cheese-cake d’artichaut et son fondant de noisette (en entrée)
  • Croustade de morilles et roses de pomme de terre (en plat)
  • Mousse de chocolat et d’érable sur croustillant de pralin (en dessert).

 

Manger végan, ne veut pas dire que les convives seront au régime ! Les menus proposent, généralement, plusieurs entrées, plusieurs plats et plusieurs desserts. Et pas d’inquiétude, vous pourrez aussi promettre à vos clients « la » pièce montée ou le wedding cake de leur rêve, sans forcément que ce soit à base de carottes.

Une petite trouvaille découverte au gré de mes recherches. Pour les menus, pourquoi ne pas opter pour le papier à ensemencer ? Les invités pourront ainsi les mettre en terre et, à la floraison profiter du souvenir de la merveilleuse journée qu’ils auront passée.

 

Bref, vous l’aurez compris, rien de vraiment difficile pour réussir l’organisation d’un mariage végan. Ce qui fera la différence entre vous et un de vos confrères sera votre capacité à proposer des alternatives végano-compatibles, originales et qui feront, bien sûr, le bonheur des futurs mariés, mais surtout qui feront de cette journée une réussite.

Il y a fort à parier que vous pourrez même vous servir des découvertes que vous aurez faites à cette occasion, lors de l’organisation d’autres mariages non végans. Car, n’oubliez pas que les personnes sensibilisées aux questions environnementales sont de plus en plus nombreuses.

 

 

 

 

 

Mais aussi de Marion Maupin

Wedding-planning : y-a-t-il des débouchés ?

Et vous, qu'en pensez-vous ? Réagissez en commentaire de l'article. Ou si...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address