Comment financer sa formation à distance de Wedding-Planner ?

Une formation vous tente mais vous vous demandez comment la financer. Voici quelques pistes …

Des moyens de financement de la formation professionnelle existent. Chaque financeur définit ses propres critères de sélection pour décider de prendre en charge ou non votre formation. Dans tous les cas, il vous faudra présenter un dossier convaincant (cohérence du projet professionnel…), car le financement est soumis au bon vouloir du financeur.

Vous êtes salarié CDI

Le Plan de formation :

Si votre entreprise alloue un budget formation au titre du « plan de formation », il s’agira bien souvent de formations en rapport direct avec l’emploi exercé au sein de l’entreprise. Difficile alors de demander une formation de wedding-planner si vous êtes comptable…

Le DIF :

En tant que salarié, vous cumulez chaque année 20 heures de DIF (Droit Individuel à la Formation) dans la limite de 120h. Le nombre d’heures figure peut-être sur votre bulletin de paie, ou sur un courrier à part envoyé en début d’année par votre employeur. Il se peut aussi qu’aucune communication n’ait été faite, auquel cas, renseignez-vous auprès du service Ressources Humaines de votre entreprise du nombre d’heure dont vous disposez.

Ces heures sont mobilisables par le salarié pour suivre une formation. Attention, la nature des formations acceptées est fixée par l’entreprise. De plus, votre DIF est un droit à demander une formation et pas un droit à la suivre. Votre demande est soumise à validation auprès de votre employeur.

Mettez toutes les chances de votre côté : préparez bien votre dossier, avec le programme de la formation, le coût, mais également les raisons qui vous motivent pour la suivre (projet professionnel…). Croyez-en mon expérience d’ancienne RRH : un salarié qui venait dans mon bureau en me signifiant que c’était à moi de lui trouver sa formation DIF ne me donnait pas très envie de l’aider !

Le CIF-CDI :

Il s’adresse à tout salarié du secteur privé justifiant de 2 ans d’activité salariée, dont 1 an dans l’entreprise actuelle.

La formation doit durer au minimum 30 heures, et ne peut excéder 1 an à temps plein ou 1200 heures à temps partiel. Elle ne doit  pas dépasser 18000€ HT en frais pédagogiques, ou 27,45€ HT de l’heure.

Votre rémunération est maintenue pendant la durée de votre formation, et assurée par l’organisme financeur de la formation (Fongecif, ou OPCA de la branche selon secteur d’activité).

Une formation à distance (FOAD) peut être financée par le CIF, et doit pour cela contenir des heures réalisées en « présentiel ». Il s’agit d’un temps réalisé et contrôlé par l’organisme de formation à partir d’attestations de présence, que cette présence soit physique ou à distance (les rendez-vous de suivi pédagogique par téléphone en sont).

Le dossier est à demander et déposer auprès de l’organisme paritaire financeur CIF auprès duquel cotise votre employeur (Fongecif ou OPCA de la branche selon).

C’est l’organisme qui décidera lors d’une commission de financer ou non votre formation.

Le CIF Hors temps de travail :

La loi du 24 novembre 2009 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie a élargi les possibilités de financement en CIF en permettant le financement de formations en dehors du temps de travail. Elle convient donc parfaitement pour une formation à distance puisque celle-ci peut aisément se dérouler en dehors du temps de travail (soirée, week-end, congés, RTT).

Pour être éligible, la formation doit être d’une durée supérieure à 120h, et ne pas dépasser 18000€ HT en frais pédagogiques, ou 27,45€ HT de l’heure.

Si la formation comprend des stages en journée, alors le stagiaire devra effectuer ces jours de formation sur des congés ou RTT, pour pouvoir être suivie en dehors du temps de travail.

L’avantage de ce moyen de financement est qu’aucune autorisation d’absence n’est à demander à l’employeur, puisque la formation se déroule en dehors des heures de travail. Le stagiaire peut donc effectuer sa formation de façon autonome et sans devoir rendre de compte à son employeur.

Le dossier est à demander et déposer auprès de l’organisme paritaire financeur des CIF auprès duquel cotise votre employeur (Fongecif ou OPCA de la branche selon).

C’est l’organisme qui décidera lors d’une commission de financer ou non votre formation.

Vous êtes salarié en CDD

le CIF-CDD

Le CIF CDD s’adresse à toute personne justifiant de 24 mois d’activité durant les 5 dernières années, dont 4 mois dans le secteur privé dans les 12 derniers mois.

Même si vous avez terminé votre CDD, vous disposez d’un délai d’un an pour faire votre demande. Pour ce faire, vous devez vous adresser à l’organisme paritaire dont relève votre dernier employeur.

La formation doit débuter dans les 12 mois suivant la date de fin de votre dernier contrat CDD.

Vous êtes intérimaire

Vous n’êtes pas salarié de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, mais de l’agence d’intérim. Ce n’est donc pas un OPCA ou le FONGECIF qui pourra financer votre formation mais le FAF (Fond d’Assurance Formation).

http://www.faftt.fr

 

Vous êtes demandeur d’emploi

Vous ne le saviez peut-être pas. Si vous étiez salarié avant d’être demandeur d’emploi, alors les heures de DIF que vous avez acquises ne sont pas perdues. Votre entreprise a reversé le montant de 9,15€ par heure de DIF acquise, au pôle emploi. Ceci pour vous permettre d’envisager une formation dans le cadre de votre retour à l’emploi. Profitez des rendez-vous avec votre conseiller pôle emploi pour lui en parler et lui soumettre votre souhait de reconversion vers le métier d’organisateur évènementiel.

Je dois vous dire que votre conseiller pôle emploi ne sera pas forcément très enclin à vous encourager dans cette voie. Il faudra donc bien préparer votre argumentation pour qu’il accepte.

 

Vous avez entre 16 et 25 ans

Les missions locales sont des organismes chargés de l’accueil, de l’information et de l’orientation professionnelle auprès des jeunes âgés de 16 à 25 ans, et rencontrant des difficultés à s’insérer sur le marché du travail. Si vous êtes suivi par une mission locale, il est possible de soumettre une demande de financement d’une formation. Attention cependant, le métier de wedding-planner n’étant pas considéré comme créateur d’emploi par ces organismes, vous rencontrerez peut-être des difficultés à faire entendre votre motivation.

J’ai tenté de vous présenter du mieux possible les solutions pour pouvoir faire financer votre formation de wedding-planner. A présent, constituez votre dossier : la chance sourit aux audacieux !

En savoir plus sur ma formation QualifianteOrganisateur de mariages“, en cliquant ici. Formation accessible en auto-financement uniquement.

Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net/images/Education_g314-Back_To_School_p52938.html

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner même SANS expérience ?

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Pourquoi trouver un job de wedding-planner est impossible?

Et vous, avez-vous des difficultés à trouver un emploi d’organisateur en agence ?...
Lire la suite

6 Commentaires

  • Merci pour votre orientation et vos conseils.

    A chaque fois que je reçois un mail je suis toute contente de savoir que je vais encore apprendre quelque chose d’utile.

    Maintenant je vais pouvoir me renseigner.

    Est-ce que vos formation sont financables aussi?

    • Merci Emma. Cela me fait énormément plaisir de voir que mes conseils vous sont utiles. Ma formation à distance est bien finançable. Pour cela, les organismes financeurs (tels que les OPCA, FONGECIF…) vous demanderont certainement mon numéro de déclaration d’activité. Quant à savoir s’ils accepteront effectivement de la financer, seuls eux vous le diront. Ils ont un budget, et en face un certain nombre de demandes de financements. Ne pouvant contenter tout le monde, ils donnent la priorité sur certaines formations. Seuls eux vous diront si votre demande de formation entre dans leur enveloppe budgétaire…

  • Bonjour, je voudrais savoir si des aides existent pour celles qui veulent se reconvertir en sachant que je suis maman au foyer mais diplômer puericultrice?

    • Bonjour Mel,
      Des aides pour se reconvertir à proprement parler, je n’en connais pas (si un lecteur du blog en connaît, qu’il n’hésite pas !). C’est votre statut qui détermine l’aide que vous pourrez demander : si vous êtes salarié, alors le DIF, le CIF, le plan de formation. Si vous êtes demandeur d’emploi, alors ce sera Pôle emploi. Tournez-vous vers le CIDF de votre région (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles). Ils vous aideront dans vos réflexions et vos démarches.
      Marion

  • Bonjour,

    Je me permets de rajouter un petit quelque chose sur le financement par la Mission Locale, ayant fait moi même une demande de financement pour une autre formation que celle proposée ici, il faut faire attention !!

    Si la formation en question n’est pas référencée au RNCP la réponse est à 100% négative avant même que le dossier soit envoyé aux examinateurs … Ils estiment que si cette dernière n’est pas référencée au RNCP, ce n’est pas un vrai diplôme, donc pour eux, inutile de financer un “faux” diplôme … Ce que je trouve vraiment dommage… Bon courage quand même.

    • Ce que tu ajoutes ne m’étonne pas. C’est malheureusement le problème rencontré avec le métier de wedding-planner, car pour le moment, il n’existe pas de formation en “organisation de mariages” reconnue au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
      Qu’il s’agisse des OPCA, Fongecif, Mission locale ou des employeurs, la politique et les budgets différent selon les régions, la période de l’année…et parfois la demande est acceptée. Rien ne coûte de tenter.
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address