Comment convaincre les prestataires de travailler avec vous?

Et vous, avez-vous peur de ne pas pouvoir convaincre les prestataires? Réagissez en commentaire.

Ou Lisez la version Article juste en dessous

Ces dernières semaines, j’ai effectué un sondage auprès d’une partie des abonnés du blog en vous demandant ce que vous souhaitiez apprendre ou savoir sur le métier d’organisateur de mariages. Et le sujet de cet article est une des questions qui m’a été posée. D’ailleurs, dans les jours et les semaines qui viennent, je vais m’efforcer de répondre à une trentaine de questions, pour que mes réponses vous profitent à tous.

Donc, revenons à nos moutons. Comment convaincre les prestataires de travailler avec vous ? Pour tout vous dire, j’ai été étonnée par la question, parce que finalement, il n’y a aucun problème à ce niveau-là. Je m’explique : les traiteurs, djs, photographes… sont comme nous, ils ont besoin de remplir leur carnet de commande pour pouvoir vivre. Qu’ils travaillent avec vous ou avec les mariés en direct, aucune différence à la caisse.

Ceci étant dit, vous pourrez rencontrer des réticences de la part de certains prestataires, mais ça restera occasionnel.

Pour certains, ne pas traiter en direct avec le client final, ça les perturbe. Ils ont l’impression de ne pas maîtriser le truc, de ne pas contrôler. Ils ont juste l’impression qu’on vient leur piquer leur boulot ! Donc pour cette raison là, lorsque vous rencontrez un prestataire, expliquez toujours bien pour quelle raison les mariés vous ont confié leur mariage (légitimité), où s’arrête votre job et où commence celui du prestataire.

Pour d’autres, on ne sert tout simplement à rien. Le prestataire ne voit pas à quoi on sert puisqu’il en sait mieux que nous sur son métier. A l’occasion, dites-lui que votre rôle est d’être le chef d’orchestre du mariage et qu’on ne demande pas au chef d’orchestre de savoir jouer de tous les instruments…n’est-ce pas ?

Et puis sinon, pour beaucoup, ils n’ont tout simplement pas l’habitude de travailler avec des organisateurs, donc ils ne savent pas comment se positionner, quel sera leur job et quel sera le vôtre puisque d’habitude ils gèrent tout tout seul. Là aussi, vous leur expliquez de quoi vous vous chargez exactement.

Et puis enfin, vous rencontrerez à coup sûr des réticences avec certains si vous venez les voir pour leur demander une ristourne ou un partenariat. Si le prestataire s’est fait une réputation, il n’a aucune raison de vous en accorder. D’ailleurs, s’il est vraiment génial, c’est plutôt vous qui devriez sauter au plafond parce qu’il est disponible pour votre date, et c’est déjà pas mal ! Certains d’ailleurs annoncent clairement dès le départ qu’ils n’accordent aucune remise (rapport à toutes les Wedding-planners qu’ils ont déjà vu défiler et qui leur ont déjà demandé).

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner même SANS expérience ?

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Devenir Organisatrice de mariages : un projet qui se prépare

Les principes qui ont fait de ma reconversion un succès sont à...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address