Wedding planner, comment se faire connaître quand on n’a jamais eu de clients ?

Faire de l’organisation de mariages votre métier a toujours été votre rêve. Et, après y avoir mûrement réfléchi, en avoir discuté autour de vous, vous avez décidé de vous investir totalement dans votre désir de devenir wedding planner.

Parmi les étapes incontournables liées à toute création d’une activité commerciale, celle de l’élaboration d’un business plan est la plus importante. Mais rapidement, la question de savoir comment et avec quels outils vous allez vous faire connaître pour trouver vos clients sera au centre de toutes vos réflexions. En effet, il est primordial de bien se la poser afin de ne pas commettre d’erreurs qui pourraient s’avérer fatales.

 

Être en phase avec son projet 

Cela peut paraître anodin, mais se connaître soi-même est le meilleur moyen de bien se situer dans un marché qui touche à l’émotionnel. Il ne faut pas oublier que votre métier va consister à obtenir, de la part de vos futurs clients, une délégation complète pour organiser l’événement le plus important de leur vie.

Si ces derniers ne se retrouvent pas en vous, ils ne donneront pas suite. La fonction de wedding planner demande une écoute et une empathie extraordinaire. Si vous ne vous sentez pas en phase avec l’idée que vos clients se font de leur mariage, peut-être arriverez-vous à les faire signer, mais il y a fort à parier que votre rôle sera difficile à tenir.

 

Diffuser une image qui vous correspond

D’où l’importance d’avoir une communication qui annonce clairement vos domaines de prédilection, les spécificités des prestations que vous proposez, le tout agrémenté d’exemples de thématiques dans lesquelles vous vous sentez à l’aise. D’ailleurs vos plaquettes, flyers, cartes de visite doivent indiquer clairement cette vision pour ne pas créer de doute. Imaginez des futurs mariés souhaitant une cérémonie « Rock’n roll » et recevant la proposition d’un ou une wedding planner ayant une image de marque très « mariages princiers » ? Certes, j’exagère dans cet exemple, mais vous comprenez ce que je veux dire.

 

La communication de base : Le « bouche-à-oreille »

Parler de votre projet est un élément essentiel à la fois pour tester votre idée, pour recueillir les avis des uns et des autres et pour connaître ce que les gens pensent de vous. Ensuite, le réseau ainsi créé sera votre premier outil de communication. Le « bouche-à-oreille » est souvent le meilleur et le moyen le plus rapide de se faire connaître. C’est aussi un élément sur lequel vos autres outils de communication pourront s’appuyer, car c’est par lui que vous allez pouvoir essaimer. Il est plus facile de faire confiance à quelqu’un qui est recommandé par une personne que l’on connaît. C’est valable pour tous les corps de métier, ça l’est aussi pour les wedding planner !

 

La communication 2.0

Impossible de se lancer dans une activité, quelle qu’elle soit aujourd’hui, sans penser, dès l’émergence de l’idée, aux outils de communication offerts par le web.

Impossible de ne pas avoir un site internet digne de ce nom. Considérez-le comme votre vitrine. C’est lui qui accueillera vos clients : il doit donc être à votre image et surtout vivant. Un site internet doit être animé, mis à jour et surtout plaisant, convivial et rassurant. Cela demande du temps, mais il est très facile (et recommandé) de tout faire transiter par lui. Des petites fonctions permettent de publier, simultanément les informations sur les réseaux sociaux.

Impossible donc, de faire l’impasse sur Facebook, Instagram, Pinterest ou Twitter.

 

Conclusion

Avec ces pistes incontournables, vous disposez maintenant d’éléments pour vous faire connaître et trouver vos premiers clients. On s’accorde à dire qu’il faut environ 3 à 6 mois pour trouver ses premiers clients. C’est une donnée dont il faut tenir compte dans votre business plan.

Le premier mariage dont vous allez vous occuper restera pendant longtemps celui qui aura été le plus important pour vous. C’est le plus difficile à décrocher et aussi celui qui marquera votre signature. Vous n’avez pas à le brader pour le réaliser à tout prix. En revanche, vous pouvez négocier la possibilité de vous en servir comme référence. À très bientôt !

Mais aussi de Marion Maupin

En quoi le storytelling est-il incontournable pour un wedding planner ?

Parmi les nombreux outils marketing à disposition pour attirer des prospects et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address