[Vidéo] : Quand un client ne paie pas

Et vous avez-vous déjà eu un client qui ne payait pas? Comment avez-vous géré la situation? Partagez votre expérience en commentaire de l’article.

Ou si vous préférez lire plutôt qu’écouter :

« Aujourd’hui, première vidéo du blog où je vous parle en face à face. J’ai déjà publié une vidéo de déco florale mais pour la première fois je m’adresse à vous en face à face.

Dans cette vidéo, je vais vous parler des situations où le client ne paye pas.

Dans l’organisation de mariages, il y a le côté sympa avec les belles robes, les magnifiques domaines, les supers bons traiteurs… mais il y a aussi toute la partie « gestion d’entreprise », avec la communication, le commercial, l’administratif…

et dans le lot de tous vos mariés, un couple qui ne vous règle pas le solde de la facture. Ça reste exceptionnel mais cela peut arriver.

C’est la deuxième fois que je suis confrontée à la situation. La première fois c’était pour un montant de 762€ très exactement.

Je me souviens très précisément du montant parce qu’à force de l’écrire dans des courriers de relance, ça finit par rentrer…

Le cas que j’ai actuellement c’est pour un montant de 350€. Alors, ok ce n’est pas des sommes astronomiques. Mais pour le principe c’est toujours agaçant de savoir qu’on a travaillé dans un seul but : que le client soit satisfait, et qu’en contrepartie, on ne soit pas payé du travail fourni, ça paraît toujours injuste.

Heureusement, j’ai un mari qui travaille au tribunal d’instance, donc c’est un peu mon juriste personnel. Franchement je suis bien contente de l’avoir quand j’ai des questions, ça rend bien service…

 

Quand on est dans une situation d’impayé, on peut se sentir impuissant. Mais si vous rencontrez un jour la même situation que moi, sachez que vous n’êtes pas seul. La justice peut vous aider. Il y a une procédure à suivre qui va vous permettre de récupérer votre dû :

Avant les étapes formelles, je conseillerais une étape informelle, pour montrer au juge, le cas échéant, que le maximum a été fait pour laisser une chance au débiteur :

 

Vous envoyez un mail de rappel (en supposant qu’ils n’ont peut-être pas reçu la facture…) et la facture en pièce jointe.

 

Maintenant, je vais vous citer les différentes étapes de la procédure d’injonction de payer. L’étape 1 n’est pas obligatoire, mais je la recommande pour y aller plus progressivement :

  • Envoi d’une lettre de relance (en envoi simple) + facture jointe. Attendre 15 jours avant l’envoi suivant. (Cf modèle en annexe)
  • Envoi d’une lettre de relance (en recommandé avec accusé de réception) + facture jointe. Attendre 8 jours à compter de la réception de l’accusé de réception avant d’envoyer le courrier suivant. (Cf modèle en annexe)
  • Envoi d’une mise en demeure (en recommandé avec accusé de réception) + facture jointe. Attendre 15 jours avant de saisir le Tribunal. (Cf modèle en annexe)
  • Envoyer une demande d’injonction de payer au Greffe du Tribunal d’Instance du débiteur, à l’attention du juge de proximité. Pour cela, contactez le Greffe de votre Tribunal d’Instance pour obtenir le formulaire à remplir. Ou sinon il est aussi disponible sur internet.
  • Le juge transmet une ordonnance à l’huissier pour aller voir le débiteur et réclamer le dû.

Toute cette procédure, faut le dire, c’est une perte de temps et d’énergie dont on se passerait bien. …

Pour éviter ça, qu’est-ce que vous pouvez faire ?

Quand j’ai un doute, à la remise du devis, je demande le paiement d’un acompte comme d’habitude, + le chèque du solde, qui ne sera pas encaissé…

D’ailleurs, je suis en train de me demander si je ne ferais pas mieux de le généraliser à l’ensemble de mes clients… c’est tout à fait légal.

> Tout risque n’est pas écarté, car vous aurez toujours le risque éventuel d’un « chèque sans provision », auquel cas il faudra suivre une autre procédure.

Mais bon, au moins, demander les chèques d’avance, ça écarte les mauvais payeurs qui auraient l’argent mais font tout pour ne pas avoir à payer.

Voilà pour aujourd’hui. J’espère que ce petit point juridique vous rassure. Je vous dis à bientôt. »

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner en 6 étapes ? 

 

 

Inscrivez-vous ci-dessous :

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Wedding-planner : Comment ne pas fermer au bout d’un an ?

Beaucoup d’agences d’organisation de mariages ferment au bout d'un an d'activité. Pourquoi ?...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address