Les trois pires idées reçues sur le métier de wedding planner

Wedding planner est un métier émergent qui est sujet à de nombreux préjugés. Perçue comme une activité de loisir par certains ou comme une activité très lucrative par d’autres, la profession attire sans arrêt de nouveaux passionnés désireux d’en faire leur métier. Vous hésitez encore à vous lancer ? Ne vous laissez pas prendre au piège par les idées reçues !

Un métier amusant

Vous pensez qu’un wedding planner est payé pour faire la fête ? Ne prenez pas vos rêves pour des réalités. L’organisation d’un mariage représente des heures et des heures de travail, et le rôle du wedding planner ne s’arrête pas la veille de la cérémonie. Si les mariés le désirent, le wedding planner peut être présent pour les assister le jour J. Sa présence est alors considérée comme une prestation professionnelle, en aucun cas comme une invitation à faire la fête. C’est au contraire le jour du mariage que le stress est à son apogée pour le wedding planner qui doit coordonner les équipes d’intervenants, s’assurer de la bonne livraison des commandes effectuées aux prestataires et pallier les imprévus. Lorsqu’il est indépendant, s’ajoutent à cela les tâches dévolues à tous les chefs d’entreprise. Étudier le marché, gérer la comptabilité ou assurer la promotion de son entreprise sont des activités fastidieuses mais indispensables.

C’est répéter toujours la même chose

Vous pensez qu’une fois qu’on a organisé un mariage, la recette ne change pas ? C’est faux. Aucun mariage ne ressemble au suivant ! Chaque couple a des gouts particuliers et des attentes personnelles sur la cérémonie, que le wedding planner se doit de prendre en compte. Un bon wedding planner doit donc savoir faire preuve d’empathie, pour organiser le mariage qui leur ressemble, et de créativité ! De plus, pour se démarquer et assurer la pérennité de son entreprise, certains wedding planners sont aujourd’hui amenés à diversifier leurs prestations en animant par exemple des ateliers de décoration DIY.

Un wedding planner travaille seul

Si vous aspirez à un métier solitaire et sans contrainte, oubliez la profession de wedding planner ! Il est vrai qu’en tant qu’entrepreneur, le wedding planner jouit d’une grande liberté pour organiser son emploi du temps. Mais cette liberté est limitée par de nombreux impératifs. En effet pour organiser un mariage, il a besoin de s’entourer de nombreux collaborateurs qui ont chacun leurs exigences: des mariés aux prestataires, en passant par les proches des mariés.


 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner même SANS expérience ?

Nouveau sur le blog ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.