Pourquoi le métier de Wedding Planner plaît-il autant ?

Pourquoi le métier de wedding planner plait-il autant

 

À la lecture des nombreux blogs, articles et interviews qui sont consacrés au métier de wedding planner, à la question de savoir quelles sont les motivations qui ont poussé celle-ci ou celui-là à choisir ce métier, la réponse qui fuse en premier se résume en un seul mot : la passion.

Viennent ensuite une série de raisons qui, somme toute, sont assez communes aux réponses que nous pourrions obtenir d’autres personnes qui un jour ont décidé de créer leur propre activité : envie d’être indépendant, disposer de son temps, mieux gagner sa vie, etc.

Il nous est donc paru pertinent, pour tenter d’expliquer pourquoi le métier de wedding planner plaît autant, d’essayer d’en savoir plus sur cette « passion » qui anime les candidats et les professionnels de ce secteur. Se résume-t-elle à la passion pour les mariages ou recouvre-t-elle d’autres domaines ?

Nous verrons ensuite que ce marché, car il s’agit bien de cela, attire aussi pour d’autres raisons plus « terre à terre » comme on dit !

 

Wedding planner : un métier passion ?

 

De nombreux témoignages de wedding planner commencent souvent par une histoire. Celle de leur participation à un mariage, celui d’un membre de sa famille ou d’amis, qui les a marqués au point de faire naître en eux ce désir de trouver un métier qui leur permettrait d’offrir le bonheur qu’ils ont partagé comme invité avec d’autres. Sans compter que pour les femmes, c’est aussi la réalisation d’un rêve de petite fille… époque à laquelle ces mêmes petites filles mariaient leurs poupées que pour le meilleur !

 

Pourquoi alors ne pas devenir wedding planner ?

 

Quelquefois, il peut aussi s’agir d’une rencontre avec une personne dont c’est déjà le métier. Parfois, ces futurs candidats ont été sollicités pour organiser un des éléments de la cérémonie, la décoration, une animation ou le choix du traiteur, par exemple, et c’est le déclic !

 

Si l’on creuse un peu plus, on se rend vite compte que sous ce mot « passion » se cache non seulement le désir de contribuer à offrir le bonheur attendu par les futurs mariés, mais surtout d’en être le metteur en scène. D’être celle ou celui qui mettra tout en place pour que le scénario rêvé par les futurs époux se déroule sans aucune anicroche.

 

C’est sur ce point précis que se prend ou pas, finalement, la décision d’en faire son métier et que les autres raisons, plus pragmatiques, rentrent en scène, car il est bon de le rappeler, on ne vit pas que de passion(s)… Et entre le rêve, celui que l’on a vécu lors d’un mariage et la réalité qui a permis son accomplissement, il y a un chemin que seuls les candidats les plus sérieux réussiront à parcourir.

 

Wedding planner : quand la passion ne suffit pas !

 

Le désir d’être le coordinateur de ce qui doit être l’une des plus belles journées d’une vie est l’une des motivations les plus importantes avancées par les wedding planner. Nombre de celles et ceux qui exercent déjà avouent qu’ils n’avaient pas forcément, au début de leur activité, conscience de l’ampleur de la tâche et du stress qui allaient en découler, un stress qui, heureusement, est largement compensé par la maîtrise de tous les éléments qui composent un mariage, et surtout par le bonheur offert et ressenti à la fin de la journée réussie.

Le fait d’exercer un métier qui nécessite une grande capacité organisationnelle, qui monopolise des talents comme avoir le sens du contact, savoir rebondir, être partout à la fois, ne pas avoir peur de mettre la main à la pâte, être au fait des tendances dans de nombreux domaines qui vont de la cuisine à la musique, de la mode aux nouvelles activités de loisir… ne sont-elles pas ce que beaucoup recherchent, mais qui ne se trouve pas dans de nombreuses professions, hormis celle-ci ?

 

Certains futurs aspirants wedding planner avancent comme motivation le fait de gagner sa vie en offrant du bonheur. Cela peut faire sourire quand on connaît quelle sera, comme pour d’autres entrepreneurs, la difficulté, au début, de réussir à équilibrer budget et rémunération en rapport avec le travail engagé. Mais n’oublions pas que le marché du mariage se porte bien et qu’il n’y a aucune raison de douter. Et qu’exercé avec sérieux, le métier de wedding planner, comme de nombreux autres métiers dans l’évènementiel, permet à nombre d’entre eux de se dégager de bons salaires.

 

Vous l’aurez compris, derrière une sorte d’image d’Épinal de cette profession se cache des femmes et des hommes dont le sérieux n’a rien à envier à celui d’autres professionnels dans d’autres domaines d’activités. La majorité des candidats ont aujourd’hui toutes les informations pour décider de poursuivre leur projet de devenir wedding planner en ayant conscience des difficultés et des challenges qui seront leur lot quotidien. C’est peut-être ce qui, d’ailleurs, en motive plus d’un à continuer dans cette voie.

 

Mais aussi de Marion Maupin

Réaliser un bout de banc/rang vert et blanc

J'ai réalisé ce bout de rang dernièrement pour une cérémonie laïque et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address