La méthode du SWOT ? Comment l’appliquer au wedding planner et à l’organisation d’un mariage ?

 

Lorsque l’on souhaite devenir entrepreneur et pérenniser son activité, autant mettre toutes les chances de son côté. En effet, l’idée et l’envie ne suffisent malheureusement pas. Encore faut-il s’assurer que le projet est viable non seulement par rapport à vos compétences mais aussi par rapport à votre environnement externe. De même, votre activité étant d’organiser un mariage, avez-vous bien pensé à tout ? Pour vous aider à réfléchir, il existe des outils. Parmi eux, le plus simple à utiliser est le SWOT.

Le SWOT pour un wedding planner, quèsaco ?

SWOT est un acronyme anglais qui signifie : Strengths – Weaknesses – Opportunities – Threats. En français, cela donne FFOM : Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces.

Cet outil, permet de faire, à un instant donné, « un diagnostic » en lien avec une activité. Qu’est-ce qui va bien ? Qu’est-ce qui va moins bien ?

Le SWOT a donc pour but de vous aider à formaliser votre(vos) réflexions. Il s’articule autour des 4 axes cités précédemment. L’objectif final étant de trouver des axes d’amélioration ou de relever les points sur lesquels vous devez être particulièrement vigilant.

Plus précisément, le SWOT vous oblige à réfléchir et à coucher sur le papier :

  • Vos forces et vos faiblesses (analyse interne) : ce qui dépend de vous
    Les forces représentent votre savoir-faire, votre avantage concurrentiel, etc.
    Les faiblesses, vos manques par rapport à votre activité.
  • Les opportunités et les menaces (analyse externe) : ce qui dépend de l’extérieur
    Les opportunités représentent ce que vous devez ou pouvez exploiter.
    Les menaces, les points de vigilance qui peuvent menacer votre activité.

Exemples de questions à se poser pour remplir la matrice SWOT pour une activité de wedding planner 

  • Forces : Quel est mon principal savoir-faire ? Quelles sont mes compétences ? Qu’est-ce que je fais mieux que les autres ? Quels sont mes atouts personnels ? Comment valoriser mes atouts ?
  • Faiblesses : Qu’est-ce qui me fait peur par rapport à mes compétences dans cette activité ? Quelles sont mes lacunes personnelles ? Que me reproche-t-on habituellement ? Que dois-je améliorer à titre personnel ?
  • Opportunités : Comment utiliser les avantages que je possède par rapport à ma concurrence ? Suis-je sur un marché porteur dans ma région ? Ai-je un bon réseau de sous-traitants ? Vais-je pouvoir diversifier mes activités ? Comment se porte le marché du mariage ?
  • Menaces : Qui est ma concurrence ? Que fait la concurrence mieux que moi ? Comment évolue la législation ? Comment évolue le pouvoir d’achat des mariés ?

Bien évidemment, selon le contexte, une opportunité peut être une menace, et vice versa. Pour ces deux derniers critères, vous devez vous interroger sur l’influence du contexte dans lequel vous évoluez.

Analyse du SWOT pour un wedding planner

Une fois que vous avez identifié vos forces, faiblesses, opportunités et menaces, vous les rangez dans une matrice (voir schéma ci-dessous). L’intérêt de cette approche est de prendre conscience :

  • De vos atouts, et surtout de les conserver. Des opportunités, et de les exploiter.
  • Des points que vous devez améliorer à titre personnel, et des menaces éventuelles qui pèsent sur votre activité. D’en tenir compte, et de les lever si c’est possible.

 

 

Le SWOT pour l’organisation d’un mariage

Cet outil peut également se décliner pour « analyser » une seule activité, et notamment pour l’organisation d’un mariage. Voici un exemple simplifié. Car bien sûr, à chacun son SWOT !

Forces

Faiblesses

Interne

Je sais bien négocier avec mes sous-traitants.

Je peux proposer des prestations 1 an à l’avance.

Je n’ai pas rédigé mes conditions d’annulation (ou mes CGV).

Je manque de notions en comptabilité.

Opportunités

Menaces

Externe

Je propose des lieux et des thèmes insolites.

Je maîtrise parfaitement les réseaux sociaux et la communication externe.

 

Je n’ai pas assez de sous-traitants. Si l’un d’entre eux me fait défaut, je pourrai être dans une situation catastrophique.

Je connais mal les tarifs de mes concurrents.

Je n’ai pas de local pour recevoir mes clients

 

Que retenir de l’utilisation du SWOT pour un wedding planner ?

On a tous mille et une choses dans la tête. Le SWOT, pour un wedding planner, permet, entre autres, de s’obliger réfléchir de façon structurée. À écrire noir sur blanc les aspects positifs de notre activité, d’en prendre véritablement conscience et de les exploiter au maximum. De la même façon, formaliser les points sensibles qui menacent notre activité de wedding planner permet d’en prendre la mesure, et de mettre en place des actions tant préventives que correctives.

Essayez ! Vous verrez !

Mais aussi de Marion Maupin

Partage d’expérience : témoignage de l’agence Com’une Orchidée

Je rencontre aujourd’hui Charlotte FELTER-BEUVELET, de Com’une Orchidée, agence d’organisation de mariages...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address