Comment trouver les meilleurs prestataires

Et vous, avez-vous des difficultés à évaluer un prestataire de mariage? Réagissez en commentaire de l’article.

 

Ou si vous préférez lire plutôt qu’écouter:

Aujourd’hui, je vais répondre à une question d’un lecteur du blog : « comment trouver les meilleurs prestataires ?». Autrement dit « qui dispense la meilleure prestation ? ». Donc vous allez dans un premier temps recueillir des noms de prestataires, par divers moyens : que ce soit sur internet, sur des salons, par connaissance… Vous allez collecter des noms.

Mais ces noms, vous ne savez pas toujours ce qu’ils valent. Donc ensuite, vous allez devoir vérifier que leurs services sont de qualité, et que vous avez bien à faire à des gens sérieux, sur qui on peut compter. C’est ça l’important. Pour ça, pas de mystère, vous allez devoir les rencontrer. Rien qu’au contact, vous allez déjà vous faire une idée. C’est vrai qu’au début, quand on commence, on n’a pas de titre de comparaison, on ne sait pas si ce qu’il propose est cohérent par rapport aux prix, et s’il est fiable. On ne sait pas le situer sur une échelle de 1 à 10 … puisqu’on n’a aucun étalon pour le mesurer. Ne vous inquiétez pas, en fait c’est en en rencontrant plusieurs que votre capacité à l’évaluer va se perfectionner. A force d’en rencontrer, vous allez repérer à des kilomètres à la ronde si le prestataire est en train de vous enfumer ou pas.

Au début, la première année où j’ai commencé, j’ai rendu visite à un loueur de matériel. Il me paraissait bien, je lui ai donc loué du matériel pour moi pour le tester, et finalement il s’est avéré absolument mauvais. Son comportement avait été inadmissible : il m’avait livré des spots dont l’utilisation n’était pas vraiment intuitive. Je lui demande donc de m’expliquer comment les régler, et il me répond qu’il n’a pas la notice et qu’il ne sait pas non plus comment ça fonctionne… Là déjà, j’ai trouvé ça limite.. et puis il me donne la nappe que je lui avais loué. Et là il me tend une nappe tâchée, pas pliée, limite en boule, donc complètement froissée, comme tout juste sortie de la machine. Donc autant vous dire que j’avais juste envie de l’engueuler comme du poisson pourri, tellement j’ai trouvé ça abusé. Mais la raison a été plus forte : j’ai pensé que si je faisais un scandale, il serait capable de me faire de la mauvaise pub pour se venger. Et ça je le pensais capable, parce que je me souviens que lorsque j’étais allée le rencontrer la première fois, on avait discuté un petit moment, et il parlait souvent de ses concurrents en négatif, comme quelqu’un de jaloux finalement. Normalement, quand on est professionnel, on met en avant ses propres points forts, on parle de soi, met en aucun cas on ne dénigre ses concurrents. Et d’ailleurs, ça joue contre soi, ça donne une mauvaise image de sa propre entreprise.

Donc cette petite histoire juste pour vous dire que quand on n’a pas rencontré plusieurs prestataires, on peut difficilement avoir un avis sur le professionnel rencontré. Donc, rencontrez-en plusieurs, faites-vous confiance, ayez confiance en votre intuition, parce qu’il ya une grande part d’intuition dans l’histoire et petit à petit vous parviendrez à repérer les signaux positifs comme les négatifs chez un prestataire.

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner en 6 étapes ? 

 

 

Inscrivez-vous ci-dessous :

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Jusqu’où peut-on pousser la créativité?

N’hésitez pas à réagir en commentaire du podcast. Et vous, avez-vous le...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address