Comment se créer un carnet d’adresses?

Et vous, créer ce carnet d’adresses vous pose-t-il problème? Partagez votre expérience en commentaire de l’article.

Ou si vous préférez lire plutôt qu’écouter

Aujourd’hui, je vais répondre à une question posée par un lecteur du blog qui se demandait comment on se constituait un carnet d’adresses. Par « carnet d’adresses », qu’est-ce qu’on entend exactement ? Souvent, les wedding-planners insistent sur le fait qu’en faisant appel à eux, les mariés vont ainsi bénéficier de leur fameux « carnet d’adresses ». Elles le mettent en avant, et à juste titre, puisqu’ en effet personnellement, j’ai déjà entendu des prospects me dire qu’ils étaient sensibles au fait de pouvoir accéder à mon carnet d’adresses… Ces mots de « carnet d’adresses » sont pleins de mystère, au point qu’on l’imagine presque inaccessible, si bien qu’un wedding-planner débutant se croit mal parti car il n’a pas de carnet d’adresses… Un mythe, c’est un mythe, rien de plus. Je vais vous le désacraliser tout de suite…

Un carnet d’adresses c’est une liste de prestataires que l’on sait professionnels et compétents dans leur domaine. Si vous débutez, vous partez de zéro donc sitôt qu’un couple de mariés vous confiera leur projet, vous ne pourrez pas piocher dans votre carnet d’adresses puisque vous n’en avez pas. Donc vous devrez commencer par rencontrer plusieurs prestataires et rechercher ceux qui correspondent au cahier des charges et à l’esprit des mariés. Alors, oui, comme vous partez de zéro, vous ne pourrez pas vous contenter de piocher dans votre liste, et alors ? Qu’en ont-ils à faire vos mariés de savoir si au moment où ils font appel à vous, vous connaissiez déjà de bons prestataires ou que vous n’en connaissiez pas encore? Ceux qui ont un carnet d’adresses ont eux aussi eu à se le constituer, et eux aussi ont débuté un jour, en cherchant, en comparant, et en testant, voilà tout.

Même si au fur et à mesure, vous parviendrez à avoir une liste de prestataires sur qui vous pouvez compter, sachez qu’à chaque nouveau mariage, vous aurez toujours de nouveaux prestataires à rechercher. Plusieurs raisons à ça : parce que vous n’aviez encore jamais organisé de mariage dans ce secteur géographique (donc on ne va pas faire appel au fleuriste le plus proche dans votre carnet d’adresses situé à 45 minutes de route, on va plutôt en chercher une plus près… ) ou encore parce que LE prestataire que vous connaissiez bien est déjà pris pour cette date.

J’ai constaté que beaucoup de wedding-planners débutants commençaient par sillonner leur région à la rencontre d’un maximum de prestataires, pour pouvoir les référencer dans leur base et se constituer un pseudo carnet d’adresses avant de rencontrer les prospects. Autant vous le dire tout de suite : ça ne sert à rien. D’abord, décrochez des contrats et APRES seulement recherchez les prestataires. Au moins vous chercherez dans un but précis, votre travail sera plus ciblé et donc vous gagnerez du temps. Il y a une autre raison aussi. Vous serez mieux reçu par les prestataires si vous venez pour un mariage en dur que si vous venez juste pour dire bonjour.

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner même SANS expérience ?

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Comment trouver les meilleurs prestataires

Et vous, avez-vous des difficultés à évaluer un prestataire de mariage? Réagissez...
Lire la suite

6 Commentaires

  • Bonjour Marion,
    Je suis sur le point de créer mon agence, j’ai juste envie de te dire mille merci pour ton blog, c’est une véritable mine d’informations très utiles et tes conseils sont précieux.
    Cordialement,

    Sab

  • Bonjour Marion,

    J’ai parcouru longuement votre blog et je n’ai qu’une chose à dire : MERCI pour tous ces conseils !
    Juste une question pour la débutante que je suis : est-ce que le fait d’ajouter des prestataires à son carnet d’adresses engendre un échange monétaire ou une sorte de partenariat (remises, commissions…) ?

    Merci pour vos conseils
    Sonia

    • Bonjour Sonia,
      Je suis contente que ce blog vous éclaire 😉
      Ajouter un prestataire à votre carnet n’a aucune conséquence, en tout cas, me concernant. Se constituer un « carnet d’adresses » c’est simplement se bâtir une liste de prestataires sur qui vous pouvez compter et avoir cette liste vous fait gagner du temps lorsque vous recherchez quelqu’un, c’est tout.
      Si un prestataire me plaît, tant mieux pour lui 😉 mais je ne lui demande pas de me verser une commission en compensation. Je sais que cela se pratique parfois. Mais, pour moi, ce sont les mariés qui payent la prestation. Ensuite, à moi de trouver chaussure à leur pied.
      Bonne journée,
      Marion

  • Bonjour
    Tout d’abord merci pour votre blog, il est super et très utile.
    J’ai une petite question comment établissez vous vos devis si vous ne connaissez pas de prestataires en avance. Sur quoi vous vous basez ? Avez vous des astuces pour établir un devis qui donne envie aux clients.
    Merci d’avance pour votre aide.
    Cordialement
    Christelle gonzalez.

    • Pour établir un devis, il y a deux choses : vos honoraires, indépendants du coût des prestataires, et sinon le coût des prestataires pour lesquels vous ferez une estimation, basée sur les prix relevés sur le secteur et les attentes des clients.
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address