Combien gagne un Wedding-Planner ?

La question suscite autant d’intérêt qu’elle est tabou. En France, on ne parle pas d’argent, sujet interdit ! Et d’autant plus lorsqu’il s’agit du métier de Wedding-Planner. Les agences se gardent bien de divulguer une telle information pour se préserver.

De ce fait, il m’est tout aussi difficile que vous de savoir combien gagne telle ou telle agence. En revanche, de par mon expérience, je peux tirer quelques conclusions, et vous dire que le revenu est complètement différent selon les choix de l’agence :

 

Une savante combinaison (Budget mariage/Tarifs/Temps de prestation).

En effet, tout dépend du type de clientèle (budget des mariés), des tarifs de l’agence, et du temps passé pour chaque contrat (la prestation proposée inclue-t-elle la réalisation de la papeterie, la coordination du Jour J…).

Changez une seule de ces variables, et vous obtenez un revenu estimé complètement différent.

Illustration :

Toutes les combinaisons ne sont pas représentées, mais c’est pour vous montrer que plusieurs facteurs entrent en scène pour déterminer combien peut gagner un organisateur de mariages.

Ces calculs sont simplifiés. Pour obtenir un revenu net, il faut retraiter toutes les dépenses liées à l’activité ainsi que les cotisations sociales. Ces cotisations varient suivant le statut de votre entreprise et n’ont pas la même base de calcul. Pour simplifier, elles sont environ de 45%  de votre bénéfice pour une SARL, ou de 23,30% de votre chiffre d’affaires si vous êtes auto-entrepreneur.

De même, pour obtenir un nombre de contrats réels pouvant être honorés, il faut aussi déduire le temps passé sur la communication, la prospection

De là, les variables étant multiples, impossible de généraliser sur le salaire d’un wedding-planner. Cela peut aller de 0€ si vous ne décrochez aucun contrat, à 3000€ net par mois si vous parvenez à travailler à temps plein pour une clientèle haut-de-gamme.

Clientèle haut-de-gamme versus moyenne gamme

Plus vous visez dans le mariage haut de gamme, plus votre gain à l’heure est élevé. Vous passez certes, un peu plus de temps à peaufiner les détails car vous travaillez pour une clientèle exigeante. Mais, cette clientèle étant prête à payer le prix pour vous permettre d’effectuer le travail avec précision, ramené à l’heure, votre taux horaire restera malgré tout plus important que si vous travaillez pour une clientèle avec un moyen budget.

Les raisons ? Les mariés ayant un budget inférieur, seront presque tout aussi exigeants, puisqu’il s’agit de l’évènement de leur vie. Par ailleurs, quel que soit le mariage, il faut un temps minimum et incompressible pour l’organiser, que le budget soit de 10000€ ou de 60000€. Il faut le savoir, dans n’importe quelle activité de service, si vous visez le haut-de-gamme, vous gagnez plus à l’heure.

Les activités complémentaires

Le chiffre d’affaires d’une agence peut se trouver augmenté si elle propose des activités complémentaires.

Cette stratégie peut même sembler indispensable dans les régions où la demande en service d’organisation est insuffisante. L’agence songera donc à élargir son panel avec les prestations suivantes :

– Organisation de tout évènement privé (baptêmes, anniversaires..)

– Création et Célébration de cérémonies laïques

– Décoration de mariages ou de tout autre évènement privé

– Location de matériel de décoration

– Organisation d’évènements professionnels (séminaires, congrès, incentives…)

Crédit photo : http://www.freedigitalphotos.net

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner en 6 étapes ? 

 

 

Inscrivez-vous ci-dessous :

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Comment être crédible quand on est jeune ?

Et vous, votre âge vous bloque-t-il pour devenir wedding-planner ? Partagez votre...
Lire la suite

18 Commentaires

  • Bonjour,
    Pour le calcul du revenu, je suis étonnée de voir que vous ne mentionnez pas les cotisations sociales. Car à part si on « fait du black », en tant que chef d’entreprise, on paye environ 45% de cotisations. Donc en suivant votre cas n°1, le revenu serait de 2750 € environ et non pas de 5000 €. Grosse différence, c’est un facteur primordial pour le calcul du revenu, n’est-ce pas ?

    Bonne continuation à vous !

    Eliana.

    • Bonjour Eliana,
      Tu as tout à fait raison. Soyons précis dans les termes employés. Dans le tableau, il faut effectivement parler de chiffre d’affaires et non de revenu. La modification est faite, pour n’induire personne en erreur. Merci pour ta remarque.
      Marion

  • ENcore merci petit à petit je vais pouvoir me faire un vraie idées du métier de wedding planner
    Je fais le tour des différents site pour me former et des forums.

    • Bonjour Carole.
      Je vois que ton message remonte à 6 mois et n’est peut-être plus d’actualité. Mais je me dis qu’on pourrait s’entraider car comme toi, je fais le tour des forums et sites d’organisation de mariage pour me faire une idée précise du métier et me lancer dans le cadre d’une reconversion…
      J’ai découvert le site de Marion récemment et je le trouve pleins de bons conseils! J’aimerais suivre une formation mais pour l’instant je n’ai pas l’argent pour alors j’économise…

  • Je suis une formation de wedding planner apres avoir obtenu un BTS Communication et je me rends compte qu’il est très difficile d’obtenir un salaire convenable à travers votre article… :/

    • Bonjour Belinda,
      Il n’a jamais été dit que devenir wedding-planner était facile 😉 Se dégager un salaire est possible, mais il faut du temps (pour se faire connaître, améliorer son organisation…). Il faut aussi 1) se démarquer de la concurrence en proposant des services différents d’elle et demandés par les mariés. 2) Elargir son offre : ne pas se contenter de proposer une aide sur la recherche de prestataires. Exemples au hasard à explorer : vente d’éléments de décoration, location de matériel de décoration/réception, … 3) Optimiser ses achats fournisseurs, ses déplacements,… (gestion d’entreprise) pour augmenter sa marge.
      Marion

  • J’aimerai savoir s’il est possible d’avoir un peu plus de précision concernant la rémunération d’une wedding planner..
    Je ne comprend pas vraiment car j’ai aussi pu voir qu’il y avait une rémunération par forfait.

    • Bonjour Alison,
      Dans mon exemple, j’ai pris des pourcentages du budget mariage, mais bien sûr qu’à la place vous pouvez aussi pratiquer des forfaits. C’était pour l’exemple, et surtout pour vous montrer les mécanismes.
      Marion

  • Merci Marion pour cet article très enrichissant.
    N’hésitez pas à me prévenir si vous en publiez d’autres, je suis preneur.
    Vincent

    • Bonjour Vincent,
      Merci. Oui, bien sûr, vous serez averti de la publication des prochains articles.
      A bientôt,
      Marion

  • Votre article est en effet très enrichissant mais moi qui souhaiterais me lancer dans l’activité je ne sais vraiment pas quelle fourchette de pris adopter à l’heure

    • Bonjour Clémence,
      Un prix ne doit pas simplement « sortir d’un chapeau ». Il faut que vous étudiez les prix pratiqués par la concurrence pour vous donner un ordre d’idée, et ensuite, fixer vos propres tarifs en évaluant le temps de travail estimé pour chaque prestation afin de vous garantir un revenu en rapport au temps passé. Il vous faut également estimer vos charges afin de vous assurer que vos prix les couvriront bien, en plus de vous faire gagner un revenu. Vous me direz : « je n’ai aucune idée de la durée de travail »! C’est normal, partez sur des hypothèses d’abord. Ensuite, cette estimation sera un point de départ. Lorsque vous aurez réalisé une prestation, vous comparerez la réalité à vos estimations et réévaluerez vos tarifs si nécessaires.
      Marion

  • Bonjour Marion,
    Je voulais savoir, proposer plusieurs services en plus de l’organisation de mariage comme par exemple l’organisation de baptême ou d’anniversaire, ne fait pas que les clients se disent que la personne est moins spécialisée dans son domaine? Ce qui pourrait entraîner des pertes de clients potentiels

    • Bonjour Eva,
      Pour organiser un mariage, un baptême ou un anniversaire, la méthodologie reste la même. Donc, en vérité, c’est le même métier, celui de l’organisation évènementielle. Et cela les clients le comprennent bien, il n’y a pas de soucis là-dessus.
      Très bonne journée,
      Marion

  • Bonjour Marion
    Je vous remercie de votre réponse rapide.
    Depuis quelques années j organise des événements :des sorties des anniversaires mariages. Je crée des cartons d invitations , des books à thème.
    Depuis un moment là demande est de plus en plus forte et récemment j ai été sollicité pour organiser un mariage. Je dois facturer mais je suis perdue Je ne sais pas combien demander.
    Je suis une association qui organise des événements

    • Bonjour Gertrude,
      Là comme ça, difficile de vous aider. Un prix dépend de pas mal de variables. Pour vous donner un ordre d’idée, que vous puissiez ne pas viser trop à côté, l’organisation d’un mariage peut représenter environ 120h de travail (sans la décoration). Donc ensuite, appliquez le taux horaire que vous souhaitez appliquer, en tenant compte des charges que vous aurez à payer (pour ma part, mon taux horaire est de 20€ pour une organisation de mariage), et vous obtiendrez une première idée de prix.
      Espérant vous avoir aidée,
      Marion

  • bonjour, je suis auto entrepreneuse en conseil en communication evenementielle et l’on me propose de gerer 1 salle de reception : appels entrants, visites, remise des cles, états des lieux et gestion de la page facebook !

    Le proprietaire me propose un pourcentage sur les locations : quel pourcentage dois je lui demander ?
    d’avance merci

    • Bonjour Amy,

      Je n’ai pas de chiffres précis à vous donner mais je vais vous aider à vous poser les bonnes questions. Ce qu’il faut dans un premier temps c’est avoir une idée du temps que ce travail va prendre. Donc quantifiez chaque activité :

      Si j’étais à votre place, je lui demanderais d’abord plus d’informations:
      – Combien de visites de salle fait-il actuellement par an ? > pour estimer le temps passé sur les visites de salle, et en déduire aussi à peu près le nombre d’appels téléphoniques par an (par exemple, multipliez par deux le nbre de visites pour obtenir le nombre d’appels reçus dans l’année) + estimez aussi à peu près le nombre de réponse par mail que vous devrez faire (car beaucoup vous demanderont des infos par mail (à moins que ce ne soit lui qui gère ça, mais dans ce cas, ce ne serait pas logique de vous payer au pourcentage).
      – Combien de fois loue-t-il la salle par an environ > pour vous aider à estimer le temps passé pour la remise des clés et l’état des lieux.+ vous aider à estimer le chiffre d’affaires réalisé et donc votre pourcentage ensuite.

      A partir de là, mettons que vous estimiez le temps passé sur toutes les activités à 300 heures (au hasard). Ensuite, demandez-vous combien vous souhaitez gagner par heure pour que votre travail soit rétribué correctement. Mettons 20€/heure> 300*20= 6000€. Si la salle est louée 20 fois/an et que la location coûte 5000€, le propriétaire réalise 100 000€ de chiffre d’affaires. Pour obtenir vos 6000€, il vous faudra demander 6% du prix de la location (6% de 100 000€ = 6000€).

      Si vous ne faites pas ce calcul là, vous prenez le risque de fixer un pourcentage au hasard et d’être payé des clopinettes par rapport au temps que vous y consacrez.

      Espérant vous avoir aidée,
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address