Métier de wedding-planner : Avez-vous le profil ?

J’ai décidé d’écrire cet article suite à de nombreux mails personnels de lecteurs du blog qui souhaitaient obtenir des conseils sur leur projet professionnel. A beaucoup de ces mails, j’ai rappelé la vérité sur le métier, car je me suis rendue compte que beaucoup ont une perception assez réductrice de la profession. Sans forcer le trait, certains s’imaginent alors qu’il suffit d’aimer faire de la décoration de table pour devenir wedding-planner.

Alors, d’accord, si cela s’avère nécessaire, c’est loin d’être suffisant. A titre de comparaison : ce n’est pas parce que vous vouez une passion pour les animaux domestiques que la création de votre salon de toilettage connaîtra le succès attendu.

Pour garantir la réussite de cette entreprise, il vous faudra maîtriser le métier de toiletteur d’une part, et tout ce qui a trait à la gestion d’entreprise d’autre part: marketing, finances, communication, commercial. Il vous faudra aussi disposer de qualités personnelles (je suppose par exemple : aimer le contact humain et pas seulement celui des animaux…), qui en revanche ne s’apprennent nulle part : vous les avez ou pas.

 

Avez-vous les compétences propres au métier de wedding-planner ?

Vous aimez la décoration de table. A chaque fête de famille, on fait appel à vous pour ce genre de défi, et à chaque fois, votre travail fait l’unanimité. C’est bien, mais bien insuffisant. Mais alors de quoi avez-vous besoin ?

  • En résumé, je dirais que la compétence principale pour pouvoir déclarer « j’ai le profil pour devenir organisatrice de mariages » est de savoir gérer un projet quel qu’il soit sans son ensemble : sur le plan financier, logistique et temporel.

Autrement dit, ce sont des compétences en organisation qui sont requises. Vous pouvez les acquérir n’importe où, dans tout secteur d’activité, à n’importe quel poste, pourvu que l’on vous ait confié la réalisation complète d’un projet.

Reprenez votre CV et reconsidérez-le d’un œil neuf. Ignorez les titres de poste, concentrez-vous uniquement sur le contenu de ceux-ci. Vous avez eu à organiser des séminaires pour le personnel, alors que votre poste était « Assistante de Direction » ? Alors vous avez eu à mener à bien un projet, en tenant compte des délais et du budget impartis, c’est ce qui compte. Le titre en lui-même importe peu.

  •  Ensuite, viennent se greffer des sous-compétences, bien spécifiques au métier. Vous pourrez les apprendre en stage, ou grâce à une formation de wedding-planner :

– savoir rechercher, sélectionner et négocier avec des fournisseurs/prestataires

– savoir concevoir une cérémonie laïque

– savoir réaliser une décoration de table

 

Avez-vous des connaissances suffisantes en gestion d’entreprise ?

Comme je l’ai dit en introduction,  vous devez maîtriser le cœur de métier, mais aussi la gestion de votre entreprise pour assurer sa pérennité. On peut distinguer 4 grands domaines :

–          Marketing : étudier le marché de votre zone d’action les concurrents, le profil des mariés…). Sans cette étude, vous risquez par exemple, de proposer les mêmes prestations que vos concurrents, déjà nombreux sur ce créneau, ou encore des prestations qui vous amusent, vous, mais qui ne répondent en rien aux véritables attentes des mariés.

–          Finances : maîtriser les notions de chiffre d’affaires, bénéfices, besoin en fond de roulement, trésorerie… Anticiper, établir un prévisionnel des recettes/dépense, d’un chiffre d’affaires, d’investissements… pour s’assurer que vos plans sont viables.

–          Communication : savoir mettre en œuvre les moyens de communication pour se faire connaître.

–          Commercial/relationnel : savoir vendre ses prestations, convaincre les futurs mariés, et ensuite savoir gérer les demandes des mariés/vos clients …

Tout comme les compétences en organisation, ces 4 domaines, vous pouvez les avoir exercés en partie lors de votre formation initiale (minimum Bac+2) ou encore au grès de vos emplois occupés. L’idéal étant d’avoir baigné dans l’évènementiel, d’autres métiers peuvent vous apporter les compétences nécessaires. En effet, ce qui compte c’est d’avoir acquis des savoir-faire. Si certains de ces domaines vous sont totalement inconnus, sachez qu’une formation spécifique au métier de wedding-planner abordera ces thèmes.

 

Avez-vous le caractère pour être wedding-planner ?

Je ne le dirai jamais assez : le rêve est réservé aux mariés. Vous, wedding-planner, vous récupérez toute la partie potentiellement stressante : la gestion logistique, le timing… Pour assurer de ce côté, il vous faut disposer de certaines qualités personnelles indispensables. Ainsi, vous devrez faire preuve à la fois de rigueur, de diplomatie, d’empathie et de capacité à gérer la pression. Ces qualités, il n’y a pas de secret, soit vous les avez, soit vous ne les avez pas. Tout ceci en revanche, ne s’apprend nulle part. Si vous êtes de nature impatiente, ne vous mentez pas, avouez tout simplement que ce métier n’est pas pour vous…

 

Il me manque des compétences, comment faire ?

En conclusion, si vous avez un niveau Bac, et que vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle, inutile de songer tout de suite à devenir wedding-planner. Armez-vous d’abord. Prenez-le comme un conseil : si vous vous lancez sans préparation, c’est l’échec assuré, échec inutile puisque prédit d’avance. Certains échecs sont utiles, car ils nous permettent de corriger le tir pour réussir plus tard. D’autres échecs sont inutiles si on se lance sans réflexion ni préparation dans un projet. Ce serait alors comme entreprendre l’ascension de l’Everest sans aucun entrainement, c’est de l’inconscience pure et simple.

Tout comme n’importe qui ne peut s’improviser comptable ou boucher, organisateur de mariages est un véritable métier. Peut-être conclurez-vous que votre formation initiale et votre expérience professionnelle vous ont apporté certaines compétences, mais que d’autres vous font défaut pour être parfaitement complet. Dans ce cas, il sera plus sage d’entreprendre une formation, à distance ou en salle, au métier de wedding-planner.

Découvrez le programme de ma formation à distance d’Organisateur de mariages « Wedding Pro », en cliquant ici.

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner même SANS expérience ?

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Comment être crédible quand on est jeune ?

Et vous, votre âge vous bloque-t-il pour devenir wedding-planner ? Partagez votre...
Lire la suite

6 Commentaires

  • Merci pour ce blog et vos précieux conseils.
    Une petite question concernant le métier de wedding planner : pour le jour J pour toute la partie préparation de la salle, mise en place des tables, dressage du couvert, décoration etc… Comment fait le wedding planner puisque bien souvent il est seul dans son agence. Il embauche un petite équipe ? Il se fait aider de la famille ?

    • Bonjour Myriam,
      Personnellement, j’embauche le Jour J environ 1 à 4 personnes selon la quantité de travail. Se faire aider de la famille, cela peut aller au début, le temps de trouver vos marques et de vous structurer, mais cela va un temps. Après, rapidement, il faut que vous embauchiez, car le but n’est pas de faire travailler la famille bénévolement indéfiniment.
      Marion

  • Bonjour ,
    Je tiens à vous remercier pour vos conseils qui me réconfortent réellement . Je pense suivre une formation au sein d’un BTS Communication ou dans le commerce pour avoir un bagage bien solide, car je n’ai que 18 ans et je pense que l’acquisition d’expériences professionnelles restent indispensable. Cependant , mon projet concernant le métier de wedding -planner m’intéresse fortement et je compte en faire ma profession dans quelques années. Encore une fois je tiens à vous transmettre tous mes remerciements pour ce partage de votre expérience personnelle .

    Bonne continuation à vous.

    • Bonjour Gabriella,

      Merci pour votre message. Cela me fait énormément plaisir de voir que mes conseils vous sont utiles.

      A bientôt,
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address