3 astuces pour réussir une coordination de Jour J

Et vous, vous avez des astuces pour coordonner une journée de mariage? Partagez votre expérience en commentaire de l’article.

 

Ou si vous préférez lire plutôt qu’écouter:

Aujourd’hui, je vais vous donner 3 trucs, 3 astuces pour bien coordonner une journée de mariage. Une journée bien coordonnée ça commence 1 an et demi avant le mariage. Je le dis toujours, tout le temps, à tous mes prospects, à tous mes mariés… Donc encore aujourd’hui, et au risque de me répéter, « une bonne coordination, c’est dès le début que ça se prépare ».

Donc dès le début, on veille à fixer des horaires tenables, c’est-à-dire des horaires qui tiennent compte des temps de trajet, mais aussi qui comptent une marge supplémentaire parce qu’à chaque étape clé comme la sortie de la mairie ou de l’église, les invités veulent que les mariés posent pour l’objectif. Voilà, il y a toujours des activités qui ne sont pas écrites sur le papier mais qu’il faut prévoir. Et il y a une autre raison aux marges supplémentaires, c’est l’effet d’inertie. Quand on est 100 personnes, les choses se font 2 fois plus lentement que lorsqu’on est que 2. Il faut l’admettre et composer avec, et il faut aussi expliquer ce phénomène à vos mariés pour qu’ils comprennent pourquoi vous insistez sur les marges supplémentaires.

Deuxième truc pour vous aider à bien coordonner un mariage : pensez à déléguer. Je l’ai déjà dit dans un autre podcast, pour ceux qui me suivent, « vous êtes un chef d’orchestre, donc on ne demande pas au chef d’orchestre de jouer de tous les instruments ». Bon, alors bien sûr, vous allez devoir mettre la main à la pâte, et ça fait partie aussi de votre rôle que de devoir le faire, du type mettre en place les chaises pour la cérémonie laïque, installer la déco florale, déposer les livrets de messe… Mais je vous dis de penser à déléguer dès que vous constatez que vous n’aurez pas la capacité à faire deux choses à la fois, par manque de temps ou parce que vous ne pourrez pas être en même temps sur deux lieux différents. Si par exemple, il y a des bougies torches à allumer tout le long de l’allée du château, pour qu’ils soient allumés pour l’arrivée des mariés, mais que vous devrez être au même moment à la célébration en mairie, là ça coince, donc il faut que vous déléguiez. Soit vous embauchez une personne, soit vous voyez avec les prestataires si ça peut rentrer dans leur prérogatives.

Sinon, vous connaissez l’effet « mouton »? C’est le nom que j’ai donné à ce phénomène que j’ai pu observer et qui du coup me facilite la tâche le jour j. Inconsciemment, les invités lors d’un mariage, suivent les mariés. Ils ne réfléchissent plus, d’ailleurs ils n’ont pas le temps, ils sont trop occupés à discuter avec le cousin pas vu depuis 10 ans. Ils agissent de façon inconsciente et se laissent guider. Donc tant que les mariés attendent sur le parvis de l’église, les invités attendent. Et si les mariés s’éloignent, alors là tout le monde s’agite et comprend qu’il faut suivre le mouvement. Donc, ce que j’explique à mes mariés à l’avance, c’est que sitôt que je les avertis qu’il est temps de faire telle ou telle chose, ils ont alors tout intérêt à le faire, parce que c’est comme ça et sans effort qu’ils arriveront à déplacer leurs invités d’un point à un autre. Et ça vaut mieux pour moi que de m’ébattre dans tous les sens pour expliquer vainement aux invités que maintenant il faut y aller. Généralement, ils ne comprennent pas pourquoi on leur dit qu’il faut y aller alors que les mariés sont encore là.

 Vous voulez connaître la méthode pour devenir wedding-planner même SANS expérience ?

Nouveau sur le blog ?

Mais aussi de Marion Maupin

Comment se faire connaître ?

Et vous, avez-vous des difficultés à vous faire connaître? Partagez votre expérience...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  
Please enter an e-mail address